Impossible de faire un billet pour chaque bouquin lu ces dernières semaines, alors ce sera un fourre-tout de mes dernières lectures !

Je m'attarde un peu sur mes classiques-incontournables-annuels (chacun en pense ce qu'il veut, mais moi j'aime ces lectures divertissantes, et je suis très attachée à ces auteurs, même si certains crus valent mieux que d'autres !!!), qui ont eu la bonne (ou mauvaise ?!)  idée de sortir quasiment tous en même temps au printemps de cette année :

DSC02695

- Mary Higgins Clark - Les années perdues : ça fait presque 20 ans que je la lis, la recette est bien connue, trop peut-être, car je dois bien avouer que le frisson n'est plus le même qu'à ses débuts. Une jolie jeune femme, Mariah, est confrontée à un dramatique évènement. Son père a été sauvagement assassiné. Petit détail : il venait de faire une découverte archéologique sans précédent dans l'histoire de la chrétienté : une lettre écrite de la main de Jésus à Joseph d'Arimathie. Malgré cela, tous les indices convergent vers sa femme, atteinte de la maladie d'Alzheimer, retrouvée l'arme à la main sur les lieux du crime. Persuadée de l'innocence de sa mère, Mariah se lance dans une contre-enquête. La liste des ingrédients : 4 suspects, 1 histoire d'amour, 1 parchemin à la valeur inestimable, 1 héroïne en quête de vérité au péril de sa vie, 2 personnages sympathiques bien connus des lecteurs : Willy et Alvirah Meehan, et 1 dénouement imprévisible (tiens, ça faisait longtemps, ça !). Un bon petit roman, mais aux dialogues vraiment trop simplistes. La touche ésotérique est finalement très peu présente, mais ça rajoute un je-ne-sais-quoi qui m'a bien plu.

- Patricia Cornwell - Voile rouge : une nouvelle enquête de Kay Scarpetta, 3 mois après la tentative d'assassinat dont elle a été victime et la mort de son assistant, Jack Fielding. Impossible de lire ce roman si vous n'avez pas lu les précédents : en effet, depuis plusieurs volumes, les enquêtes de la célèbre médecin-légiste sont devenues de plus en plus personnelles, les victimes faisant de plus en plus partie de son cercle d'intimes. Cette fois, en enquêtant sur la femme qui a bien failli la tuer, elle se rend au pénitencier de Géorgie, où une prisonnière prétend détenir des informations. Une vieille affaire va alors refaire surface : celle d'une famille de 4 personnes, assassinée dans son sommeil. La machination se poursuit inéluctablement, les victimes se suivent mais ne se ressemblent pas, le dangeureux meurtrier ne reculera devant rien pour atteindre personnellement Scarpetta. L'intrigue est bien ficelée, l'énigme rondement menée, et Scarpetta ne se sortira (encore une fois) pas indemne de cette enquête. L'écriture est assez particulière, mais j'aime ces descriptions, elles nous plongent dans la moiteur d'un été en Géorgie, où l'atmosphère est suffocante, et le danger à chaque coin de rue.

- Harlan Coben - Sous haute tension : un très bon Coben ! On retrouve Myron Bolitar dans une enquête troublante sur le meurtre d'une ancienne championne de tennis. Sur le point d'accoucher, elle était harcelée sur le net par un inconnu. Son mari, membre d'un célèbre groupe de rock, a quant à lui disparu mystérieusement. Ajoutez à cela d'importantes révélations sur le passé de Myron, et de terribles secrets de famille qui refont surface...Myron est impliqué jusqu'au cou ! Comme d'habitude, j'aime le style décalé et totalement politiquement incorrect, l'autodérision et l'humour noir. Les rebondissements se succèdent, on va de découverte en découverte sur le passé de Myron...sur fond de drogue, vengeance et rock n'roll, la vérité n'est parfois pas bonne à dire.

- Patricia MacDonald - Le poids des mensonges : un roman policier classique, je dirais, très bien ficelé, avec une héroïne attachante. Catlin est une femme comblée : elle file le parfait amour avec son mari avocat, et tout se passe pour le mieux avec Geordie, le fils de son mari, né d'un premier mariage. Avant que Geordie ne disparaisse mystérieusement de l'école, et que tous les regards ne se tournent vers Catlin, qui a bâti son mariage sur un mensonge aussi terrifiant qu'irresponsable. Soupçonnée par la police et par son mari lui-même, elle va devoir se battre seule contre tous pour prouver son innocence, retrouver son petit garçon et retrouver sa place de femme et de mère. On est en plein drame psychologique, les personnages sont fouillés et denses, l'intrigue révèle son lot de non-dits et de secrets familiaux, de mensonges et de tentatives désespérées de dissimuler son chagrin. Mais la vérité finit toujours par vous rattrapper...